En France, il existe 3 grands types de crédit à la consommation :

  • Le crédit renouvelable,
  • Le crédit personnel,
  • Le crédit affecté.

Ces 3 crédits peuvent tous servir à financer l’achat d’un bien, mais ont chacun des avantages et des inconvénients qu’il vaut mieux connaître avant de comparer et emprunter – en particulier si l’on compte prendre son crédit en ligne.

Le crédit renouvelable.

Le crédit renouvelable – anciennement appelé crédit revolving – est en général un crédit facile à obtenir de la part des banques ou des organismes de crédit. Il s’agit d’une réserve d’argent disponible en permanence, et qui se reconstitue peu à peu chaque mois. Comme il permet d’acheter ce que l’on veut sans justificatif, il s’agit d’un crédit « non-affecté » (c’est-à-dire qui n’est pas destiné – affecté – à un usage précis).

Grandes caractéristiques du crédit renouvelable :

  • Crédit de trois mois à un an,
  • Renouvelable après la première année – dans les faits le renouvellement est quasi automatique, ce qui conduit à un « crédit permanent« .
  • Eligible à une assurance crédit en cas de problème.

Avantages du crédit renouvelable :

  • Rapidité d’obtention et de déblocage,
  • Dossier de demande « light »,
  • 14 jours de rétractation après avoir signé,
  • Crédit permanent (pas besoin de redemander à chaque fois),
  • Utilisation sans condition et privée,
  • Possibilité de n’utiliser qu’une partie du crédit,
  • Possibilité de rembourser « d’un coup » en fonction des disponibilités financières.
  • Frais de dossier réduit existants selon les sociétés de crédit / banques.

Inconvénients du crédit renouvelable :

  • C’est un crédit plus cher que la moyenne, avec un TEG entre 14 et 22 % – c’est le plus cher parmi les crédits à la consommation. A noter qu’avec la nouvelle loi Lagarde, d’ici 2013, le taux maximum autorisé de tous les crédits va progressivement être égalisé.
  • Contrairement à d’autres types de crédit, il n’offre aucune sécurité si le bien que l’on désire acheter est défectueux ou n’est pas livré. D’autre types de crédits (voir plus bas) permettent de se garantir contre ces problèmes.

Mon avis sur le crédit renouvelable :

Il s’agit d’un crédit idéal lorsque l’on est en bonne santé financière, avec des revenus solides. Basiquement, il s’agit d’une facilité de paiement pour acheter immédiatement un bien dont on à envie.
Comme ce crédit est cher et « tentant », il est déconseillé à tous ceux qui sont dans une situation financière fragile.

Bon à savoir sur le crédit renouvelable :

  • Depuis la réforme du crédit à la consommation de 2010 et son entrée en vigueur en 2011, l’organisme de crédit prêteur est désormais obligé de s’assurer que l’emprunteur est solvable (c’est-à-dire qu’il sera en mesure de rembourser son crédit).
  • Cette obligation passe notamment par la consultation du fichier FICP qui liste les incidents de remboursement sur les crédits des Français.
  • Il vous sera également demandé de remplir une enquête destinée à mesurer votre solvabilité. Il s’agit de dispositif destiné à évaluer votre credit score.

Ou souscrire un crédit renouvelable ?

Ce type de prêt est contracté généralement auprès de sa banque ou d’un organisme de crédit tiers. Il s’agit alors généralement d’une « ligne de crédit » très proche de l’autorisation de découvert et qui permet de puiser dans cette réserve renouvelable.

Les grands magasins en proposent également. Dans ce cas, le crédit renouvelable est souvent associé à une carte de crédit avec laquelle vous pouvez faire vos achats en magasin. Sachez que depuis l’introduction de la loi Lagarde sur le crédit en 2011 les grands magasins n’ont plus le droit de proposer des cartes de fidélité uniquement avec un crédit renouvelable : désormais ils sont obligés de proposer par défaut un paiement comptant et de vous demander si vous souhaitez utiliser votre réserve renouvelable. Cette protection juridique et destinée à éviter que l’on commence un crédit sans s’en rendre compte. Enfin, les chaînes de grands magasins ne peuvent plus offrir des promotions uniquement réservées à un paiement à crédit. Pour plus d’informations sur les modifications et les protections supplémentaires de la loi Lagarde, je vous invite à consulter le dossier dédié à la réforme du crédit : crédit conso, les changements.

Le crédit personnel, ou prêt personnel.

Le crédit personnel, aussi appelé prêt personnel, correspond à des besoins d’emprunt en toute discrétion.
Il s’agit d’un crédit qui n’est toujours pas affecté, c’est-à-dire qu’on peut en faire ce que l’on veut sans justificatifs.

Grandes caractéristiques du crédit personnel :

  • C’est un crédit qui engage pour une somme prévue sur un délai prévu (contrairement au crédit renouvelable qui se renouvelle en permanence). On fixe dès le début avec l’organisme prêteur le montant total du crédit, la durée, et le montant des mensualités.
  • Délai de rétractation de 14 jours.
  • Éligible à une assurance crédit en cas de problème.

Avantages du crédit personnel :

  • C’est un crédit discret : le banquier n’a pas à demander l’utilisation que l’on souhaite en faire (en tout cas on n’est pas obligé de lui dire).
  • Aucun justificatif à fournir sur l’utilisation du crédit personnel.
  • C’est un crédit relativement facile obtenir.
  • Le TEG de ce type de crédit se situe dans une bonne moyenne : compter entre 2,5 et 10 % selon la durée, le montant et le profil de l’emprunteur.
  • Permet d’obtenir des sommes très importantes (plusieurs dizaines de milliers d’euros).
  • Frais de dossier très réduits – que l’on peut souvent se faire offrir.

Inconvénients du crédit personnel :

  • Plus cher qu’un crédit affecté – le prix de discrétion ?
  • Plus lourd à mettre en place qu’un crédit renouvelable : vous aurez besoin de remplir un dossier complet.
  • Déblocage des fonds plus longs.

Mon avis sur les crédits personnels :

Ce sont des crédits destinés – il me semble – a de gros achats dont l’utilité est « discutable ». Je veux dire par là que c’est généralement pour s’acheter des biens de confort (par exemple le dernier gadget high-tech hors de prix) et que l’on n’a pas envie de subir le regard moralisateur du banquier expliquant que tout ça n’est pas bien sérieux.
Le crédit personnel en lui-même est plutôt un bon produit, mais attention à ne pas se laisser aller à un gros achat impulsif.

Ou souscrire un crédit personnel ?
Encore une fois, on peut contracter ce type de prêt avec son banquier ou une société de crédit. Cependant, la grande majorité des gens que je connais ne passent PAS par leur banque quand ils font ce type de crédit !

Le crédit affecté.

Le crédit affecté est en quelque sorte le bon élève de la famille ! Il s’agit de crédit destiné spécifiquement à l’achat d’un bien précis et/ou d’un service, d’une prestation bien définie.
C’est un crédit qui se négocie en toute transparence avec le prêteur. On l’utilise par exemple pour faire des travaux, faire installer ou acheter une cuisine à crédit, du mobilier, etc.
on parle donc d’un crédit affectéc’est-à-dire destiné à quelque chose de précis.
En échange de cette transparence par rapport à l’objet du crédit, les prêteurs accordent des taux d’intérêts beaucoup plus bas que les crédits précédemment vus. C’est donc le crédit « sérieux » par excellence.
Le législateur a également prévu des avantages particuliers pour ce type de crédit (voir plus bas).
A noter : le crédit auto appartient à la catégorie des crédits affectés.

Les avantages du crédit affecté :

  • C’est le crédit le moins cher : compter un taux de entre quatre et 9 % toujours selon la durée, le montant, et le profil de l’emprunteur.
  • Frais de dossier plafonné et la plupart du temps offert sur les sommes importantes.
  • Dispose de protection complémentaire : puisqu’il est affecté à un achat précis, si le bien en question est défectueux, ou non livrés, le crédit s’arrête immédiatement.
  • 14 jours de rétractation après signature.
  • Éligible à une assurance crédit pour couvrir les problèmes courants (chômage, accident maladie, décès).
  • Peut servir pratiquement à toutes les utilisations : crédit auto, crédit moto, crédit travaux, crédit loisirs et mêmes crédit vacances !

Inconvénients des crédits affectés :

  • Dossier long à monter,
  • Déblocage des fonds également très longs (prévoyez au moins trois semaines dans la plupart des cas),
  • Nécessité de fournir des preuves justificatives de l’achat pour débloquer crédit.

Bon à savoir sur le crédit affecté :
Le législateur a renforcé la protection du consommateur depuis mai 2011 en imposant à tous les magasins et lieux de vente proposant directement un crédit d’offrir le choix entre un crédit affecté et un crédit renouvelable pour tout achat de plus de 1000 €.

Cas spécifique des crédits auto :

Obtenir un crédit pour une nouvelle voiture correspond à demander un crédit affecté (à l’achat d’un véhicule).
Il est hautement recommandé de prendre un crédit affecté pour l’achat d’un véhicule, car en cas de défaut ou de non livraison, il est possible d’annuler le crédit – voire la vente.

Il existe ici une petite subtilité avec un nouveau type de crédit que l’on voit apparaître – spécifique aux voitures – la location longue durée avec option d’achat. Il s’agit d’une forme de crédit importée des États-Unis et qui en France s’appelle le « crédit LOA » (pour Location Option Achat) ou Leasing Auto. C’est un type de crédit destiné à ceux qui veulent toujours avoir une voiture en bon état (voire dans certains contrats, en changer régulièrement) tout en se réservant la possibilité au bout de quelques années d’acheter le véhicule à bon prix. C’est un montage assez complexe que vous pouvez étudier ici : crédit LOA.

Mon avis sur le crédit affecté :
C’est bien évidemment celui qu’on recommande si l’on a rien à cacher : c’est un crédit moins cher, offrant de meilleures protections, permettant une gamme d’utilisation vaste et la capacité d’emprunter une grosse somme d’argent… C’est un bon produit que l’on peut recommander à tous les profils d’emprunteurs. De plus, le fait de devoir expliquer au prêteur l’objet du crédit permet un échange et de se rendre compte parfois il s’agit d’un achat déraisonnable.

Ou souscrire un crédit affecté :
En plus du traditionnel circuit bancaire ou de crédit, ce type de crédit peut également être souscrit directement dans le magasin de vente.

Quel crédit choisir ?

Alors, au final, quel crédit choisir ?

Pour résumer vous aurez le choix entre trois types de crédit :

  • soit le crédit renouvelable – rapide et cher,
  • soit le crédit personnel – raisonnable et discret,
  • soit le crédit affecté – bon marché, mais contraignant.

Un des éléments qui jouera également dans le choix de l’un ou l’autre de ces crédits : le facteur temps. En effet, on est souvent confronté à une urgence qui demande un déblocage rapide d’argent et dans ce genre de cas il n’est pas toujours facile d’attendre qu’un crédit affecté soit accepté et les fonds mis à disposition sur le compte. Vous trouverez plus d’infos sur cette question ici : crédit urgent.

Quel que soit votre choix, n’oubliez pas qu’un crédit est une dette qui vous engage et doit être remboursée.

1 COMMENTAIRE

  1. J’AI BESOIN D E SUITE 18000€ AVEC CAUTION HYPOTHECAIRE JE N’AI AUCUN CREDIT MAIS INTERDIT BANCAIRE POUR CHEQUE QUE PUIS JE FAIRE MERCI DE VOTRE REPONSE SALUTATIONS

RÉPONDEZ