Un compte en banque constamment « dans le rouge » ?

Obtenir un crédit aujourd’hui c’est simple, obtenir plusieurs crédits aussi. Il est facile de déraper car on ne se rend pas forcément compte qu’on a dépassé ses propres capacités financières, et qu’on s’oriente tout droit vers le surendettement. Les conséquences sont terribles, poussant parfois à faire de nouveaux crédits pour tenter d’en rembourser d’autres. C’est le principe de la cavalerie financière, qui ne fait qu’empirer l’état financier dans lequel on se trouve. C’est de surcroît une situation stressante vécue par certains comme très embarrassante, ce qui conduit à cacher ce problème à ses proches.

Le surendettement est un sable mouvant financier dont il faut sortir le plus rapidement possible. Si vous avez laissé filer des crédits à la consommation dont le nombre et les remboursements deviennent impossibles à suivre, si vous êtes criblés de dettes sur plusieurs cartes de crédit, et si les factures en retard s’accumulent, il est temps de consolider votre dette  par le biais d’un rachat de crédit. 😉

Et voici comment réussir votre rachat de crédit…

Vous trouverez dans cet article les différents points essentiels à connaître pour négocier un rachat de crédit dans les meilleures conditions possibles. Internet vous permettra de comparer efficacement les différentes offres disponibles sur le marché et de faire le meilleur choix.

liste credit

En quoi consiste exactement le rachat de crédit ?

Tout d’abord le rachat de crédit revêt plusieurs noms. Vous pourrez tomber sur des expressions comme : consolidation de dettes (quasiment le terme anglais « debt consolidation »), regroupement de dettes ou d’emprunt, restructuration d’emprunt… tous consiste au même exercice : regrouper des dettes éparpillées en une seule grosse, renégociée à un taux de remboursement plus bas, sur une période plus longue, en augmentant éventuellement le montant des remboursements. J’avais déjà évoqué cette forme de regroupement dans un autre article sur un des aspect du rachat de crédit – réduire les mensualités – que vous pouvez également lire.

Il existe de nombreuses sociétés de rachat de crédit qui peuvent vous aider à regrouper tous vos prêts en un seul prêt. Vous devrez ensuite rembourser ce prêt unique au lieu de plusieurs prêts. L’unification de vos dettes via un rachat de crédit permet de tout rassembler sous un seul contrat, avec un seul organisme financier en face. Ainsi, vous n’aurez à traiter qu’avec un seul interlocuteur et non avec plusieurs créanciers (ce qui est souvent le cas lorsqu’une personne se retrouve face à d’énormes dettes). Première conséquence immédiate, une plus grande tranquillité d’esprit : la société de rachat de crédit se charge de payer vos créanciers et le nouveau taux négocié doit vous permettre de rembourser dans de bonnes conditions.

Fonctionnement concret du rachat de crédit

Regroupement des dettes – un seul organisme financier, un seul interlocuteur, simplification des démarches, du suivi et du paiement. Le stress est considérablement réduit avec un seul paiement structuré chaque mois, calculé sur des bases réalistes et qui permet de planifier les remboursements en fonction de sa situation financière.

Négociations via la société de regroupement – selon les organismes. Dans la plupart des cas, c’est votre nouveau créancier qui négocie avec les anciens et se charge de les payer : des soucis en moins.

Baisse du montant des mensualités – passer des taux très élevés des crédits à la consommation (18 à 21%) à ceux pratiqués dans le cadre des rachats de crédits (4 à 7% d’ordinaire) a déjà en soi un impact énorme sur l’évolution des remboursements et fait économiser une somme d’argent considérable.

Allongement de la durée – en échange d’une baisse des taux d’intérêts, l’organisme financier vous demandera un étalement de la durée de remboursement.

Pour / Contre du rachat de crédit

C’est une solution efficace pour ramener les remboursements à des niveaux acceptables, supportables financièrement. Cela permet de rééquilibrer rapidement le budget. Certains objecteront que la procédure conduit à allonger considérablement la période de remboursement des prêts. Mais pour parvenir à baisser le montant des mensualités, il faut bien étaler la charge du remboursement dans le temps.

Rachat de crédit : pour qui ?

Juridiquement, le rachat crédit concerne tous ceux qui souhaitent réduire la charge de leurs remboursements et rééquilibrer durablement leur budget. Une condition cependant pour espérer voir sa demande acceptée : disposer de revenus réguliers en tant que salarié, indépendant ou retraité.

Clairement, tous ceux qui ont de nombreux crédits ont tout intérêt à rassembler et unifier leurs dettes via un rachat. La dette devra de toute façon être remboursée, il n’y a aucune chance d’y échapper : autant choisir la façon dont on souhaite la régler, et si possible avec l’option la plus rentable.

L’événement déclencheur – la prise de conscience du surendettement – est souvent une baisse des revenus qui met face à l’impossibilité de rembourser dans de bonnes conditions. On voit parfois des cas extrêmes de français obligés de régulièrement faire un crédit pour combler un découvert à la banque. Mais le rachat de crédit devrait aussi être envisagé dans des situations financières saines pour restructurer les dettes.

Rachat de crédit ou commission de surendettement ?

Avec la crise, de nombreuses personnes connaissent de graves difficultés économiques. Les factures, les frais scolaires, les crédits sont des facteurs qui alourdissent sans cesse la dette des ménages. Un premier choix s’impose pour la personne surendettée : vaut-il mieux s’orienter vers le rachat de crédit ou commencer une procédure auprès de la Commission de Surendettement ? Si vous êtes face à ce choix, c’est certainement que votre taux d’endettement atteint des sommets, avec une accumulation progressive de crédit sans que vos revenus permettent de faire face. Je vous recommande la lecture de mon billet sur le surendettement, comment y faire face…

Alors, faut-il se tourner vers la Commission de Surendettement ? C’est un choix qu’il vaut mieux éviter autant que possible : les conséquences sont extrêmes. Pour obtenir la mise en place d’un plan de redressement personnel comprenant le report des dettes et une réduction des taux d’intérêt, il vous faudra sans doute vendre vos biens (maison, voiture) et accepter d’être inscrit au fichier des incidents de crédit. Un rétablissement personnel très dur à vivre et qui passe par le tribunal de grande instance. Bien sûr dans certains cas, il n’y a pas d’autre choix, mais dans la majorité des cas, une opération de rachat crédit représente la solution : rassembler tous les crédits en un seul avec des remboursements plus bas, un choix responsable pour vous et votre famille. Dans tous les cas, vous devriez considérer le regroupement de crédit comme la dernière étape avant la Commission de Surendettement.

Evaluation de votre surendettement

Première étape dans une démarche de rachat de crédit : faire le point sur les dettes en cours !

A qui et quelle somme ? – Il va falloir recueillir toutes les factures et pointer l’état des lieux auprès de chaque créancier (souvent le solde du compte est disponible sur internet). C’est certainement l’étape la plus rébarbative mais elle est nécessaire ; si vous ne faites pas le point sur l’état de vos finances, vous ne vous donnez pas les moyens de les reprendre en mains.

Montant mensuel des remboursements – Une fois tous les éléments collectés, il faut calculer le montant des remboursements. A combien s’élève la somme de la totalité des remboursements aux divers créanciers, sur une base mensuelle ? Si le montant total dépasse 30% de vos revenus, vous êtes en surendettement massif.

Montant réaliste de remboursement – Il faut ensuite que vous ayez en tête le montant de remboursement réaliste que vous pouvez assumer au vu de votre salaire. Cela vous permettra d’avoir cette référence en tête lorsque vous comparerez les offres des sociétés de rachat.

Simulations de rachat de crédit :

Une démonstration est souvent plus explicite qu’un discours : essayez notre simulation rachat credit pour voir par vous-même les effets positifs du rachat sur vos finances.

simulation rachat credit

Exemple d’un calcul en ligne de rachat de crédit

Si 5 crédits représentent 12 400€ d’emprunt avec 810€ de remboursement mensuel et avec des taux « classiques » (de 17 à 21% de TEG), en rassemblant ces crédits en un seul à un nouveau taux de 8% et en acceptant de rééchelonner sur 5 ans : les paiements mensuels seront réduits de 558€ (-31% !), mais il vous faudra 28 mois supplémentaires pour rembourser votre dette et vous paierez 425€ de frais supplémentaires.

Avec la calculette Zone Credit, vous serez en état de comparer les offres de rachat de crédits. La plupart des banques et organismes financiers proposant du rachat de crédit proposent également des calculettes pour vous aider à faire votre choix. Vous pourrez ainsi simuler le nouveau taux d’intérêt que vous devrez payer, le nouveau montant de la dette unifiée et la durée, entre autres. Ces nombreux outils de simulation en ligne vous aideront à découvrir tous les aspects du problème avant de vous lancer dans une consolidation de crédit. Ils vous aideront à choisir la meilleure option possible pour sortir d’une situation d’endettement.

Trouver la meilleure offre de rachat de crédit en ligne.

Internet permet de comparer en toute tranquilité les offres des principales sociétés de rachat de crédit. Il suffit de taper sur Google des termes tels que : rachat credit, surendettement, regroupement credit, rachat crédit conso, taux rachat crédit, rachat credit endettement, renégociation crédit, solution credit, etc – pour voir les plus grands noms du secteur bancaire et financier vous proposer leurs meilleures offres. Occasionnellement on pourra même voir que la même société chez qui on a un crédit à 20% propose un rachat à 8% ! Le web est la méthode la plus pratique pour faire son choix et obtenir rapidement un rachat dans les meilleures conditions.

Utilisez les simulations de consolidation de crédit qui vous sont proposées, c’est certainement les meilleur moyen de comprendre comment l’ensemble du processus fonctionne. La plupart des grandes banques possèdent également des pages explicatives très bien faites avec les informations détaillées sur la procédure.

A l’issu de votre tour d’horizon du rachat de crédit vous serez en état de décider et de prédire avec exactitude ce que vous devrez rembourser pour votre emprunt rééchelonné.

Choix de l’organisme financier pour un rachat de credit.

Il est capital pour la réussite de votre consolidation de dettes d’être en confiance avec l’organisme financier. Cela ne nécessite pas nécessairement un contact physique face à face (d’autant que beaucoup de personnes rechignent à exprimer publiquement leur problème financier) mais il convient néanmoins de s’assurer qu’on sera bien traité, en téléphonant par exemple. En effet, l’internet est parfait pour comparer des offres, mais il faut tout de même vérifier si le suivi de la clientèle est efficace en cas de soucis. Prenez donc la peine d’appeler le numéro vert (gratuit) mis la plupart du temps à disposition avec à côté de vous le calcul fait sur le site de la société, et laissez vous guider par le commercial. Souvent à l’issu de cet exercice sur 2-3 compagnies que dont vous aviez sélectionné les offres, vous aurez une nette préférence : normalement, une des sociétés se sera distinguée par un plus grand professionnalisme. Soyez particulièrement à l’écoute de ceux qui sont les plus transparents sur les contraintes du produit, et sur les « détails » comme le montant éventuel des frais de dossier et l’existence ou non d’assurance.

Par ailleurs, en comparant les sociétés de consolidation de dettes du marché, il est probable que vous en trouverez une qui disposera d’un produit financier légèrement différent de la norme et qui correspondra mieux à vos besoins.

Arnaque rachat de credit !

Tout d’abord un éclaircissement concernant la mécanique elle-même : elle est parfaitement transparente et claire de la part des sociétés de crédit : soit vous rembourser vite avec un taux élevé (20%) soit vous remboursez plus longtemps à un taux faible. La banque gagne à tout les coups, c’est juste la méthode qui change, la dette sera de toute façon remboursée.

Les entreprises qui facturent des tarifs très bas ont la plupart du temps des frais cachés.

Précaution simple, ennuyeuse mais essentielle : lisez les contrats que vous signez. Peut-être que certaines parties seront (volontairement) trop obscures, mais vous augmentez quand même vos chances de trouver un problème et d’avoir l’opportunité de poser une question judicieuse.

Faites attention à l’organisme financier que vous choisissez, ne vous éloignez pas trop des sentiers battus avec de parfaits inconnus ! Gardez en tête qu’un taux « normal » de rachat est de l’ordre de 6 à 8 %. Si on vous propose des taux trop beau pour être vrai, c’est qu’il y a un problème (lisez les clauses en petits caractères).

Fuyez les sociétés qui ne mettent pas en avant très clairement leurs infos et contacts.

Attention également aux frais de dossier, qu’il faut toujours prendre en compte dans vos simulations de rachat de credit !

Regardez bien si l’offre proposée comporte une garantie au cas où vous seriez dans l’incapacité de payer (assurance licenciement, maladie, etc). La différence entre deux produits financiers peut se trouver là. A vous d’évaluer le niveau de risque auquel vous être près à faire face.

Prenez également garde à une coquinerie marketing de certaines banques : elles annoncent parfois en gros sur leur site « -50% sur vos mensualités ». Mais attention, une réduction de mensualité n’est pas forcément une économie ! Si les taux de remboursement sont baissés mais les délais de remboursement fortement augmentés, on se retrouve à payer vraiment beaucoup plus au final. Utilisez notre simulateur de rachat de crédits pour être certain de bien prendre en compte les différents paramètres du problème.

Conseil rachat de crédit…

Soyez à l’affût des offres promotionnelles des organismes financiers. Les meilleures offres sont d’ordinaires mise en avant en septembre et janvier (la rentrée et l’après fête). J’en parle dans cet article sur le thème : un crédit pour la rentrée.

Les offres promotionnelles sont vraiment très intéressantes chez la plupart des acteurs du marché. Petit truc pour accélérer les choses : inscrivez-vous aux newsletters et remplissez les simulations en ligne des banques ; en moins de deux semaines, votre boîte mail croulera sous les offres spéciale ! Même mes grandes surfaces s’y mettent !

Conclusion sur le rachat de credit…

La plupart des français ont bien intégré le crédit dans leur mode de consommation, le plus souvent dans un cadre maîtrisé. Mais la crise rend les choses plus difficiles pour de nombreuses personnes, le surendettement touche de plus en plus de français.

Bien négociée, une opération de rachat de crédits est une chance de rééquilibrer immédiatement son compte en banque en allégeant les remboursements. Une démarche qui permet enfin de retrouver une certaine tranquilité d’esprit, de ne plus avoir la sensation d’être enlisé jusqu’au cou dans la dette, et de repartir du bon pied en pouvant (enfin) planifier les choses.

PARTAGEZ!

2 COMMENTAIRES

  1. Bonjour
    MOn concubin et moi voulons effectuer un rachat de crédit pour 86000 euros nous sommes tous les 2 en CDI avec des revenus fixes de 3200 euros/mois
    Hélas nous essuiyons que des refus pourquoi nous n’arrivons pas a nous faire racheter nos crédits?

    • Hélas, j’imagine que les banques estiment que vous n’êtes pas en assez bonne santé financière pour vous octroyer le rachat de crédit. Surtout si vous n’êtes pas propriétaire. 🙁 Ne vous découragez pas et continuer à chercher méthodiquement sur Internet les différentes sociétés de rachat de crédits et testez-les les unes après les autres. Vous trouverez peut-être une banque ou une société prête à vous accompagner. Si tel n’est pas le cas et/ou que vous n’arrivez plus à rembourser (même avec un rachat de crédit), mon conseil est de ne pas laisser empirer peu à peu les choses et de se tourner rapidement vers le dossier de surendettement.

RÉPONDEZ