Si vous êtes un investisseur qui cherchez de bonnes entreprises pour placer votre argent au long terme, une liste précise – ou checklist – à suivre vous aidera à limiter les mauvais choix.

Créer et tenir une stratégie

Il y a un parti pris à investir en bourse. On croit à des choses, à des tendances, à des futurs possibles. Souvent les mêmes que tout le monde – mais en tout cas, il vous faut une stratégie. ETF globaux, ETF pays, ETF de secteurs, stocks individuels, actions à dividendes, ou actions de croissances, bonds, or & argent, physique ou non…  il faut décider dans quoi investir et dans quels pourcentages. Cela dépend de chacun. Mais il faut savoir où on va pour tenir un cap.

Tenir un journal de trading

En dehors du simple suivi des achats / ventes pour connaître la rentabilité, prenez l’habitude de noter avec la date ce qui vous a poussé à l’action d’acheter ou de vendre.

Pouvoir relire et comprendre votre façon de penser de l’époque vous montrera à quel point vous avez évolué. C’est une méthode qui nous permet de mesurer le chemin parcouru en termes de connaissance et d’expérience. Les motivations et croyances ayant motivé certains choix vous feront sourire. C’est un outil précieux pour comprendre nos biais (FOMO par exemple) – et les corriger.

Créer une checklist personnelle avant d’acheter ou de vendre

En construisant peu à peu une checklist issue de vos erreurs et apprentissages, vous pouvez éviter de très nombreux écueils et perdre beaucoup moins d’argent (avant de considérer en gagner). Encore une fois, il s’agit ici de créer un outil destiné à faire de meilleurs choix quand on est investisseur, cela n’est pas forcément utile aux traders spéculateurs (qui peuvent jouer en bourse sur des tendances ou des annonces).

Construisez votre liste comme une suite de question précise auxquelles vous devez répondre avant d’agir.

« C’est remarquable de voir comment des investisseurs longs termes comme nous sommes arrivés si haut en essayant d’être moins stupide avec constance, plutôt que d’essayer d’être très intelligents ». Charlie Munger (à Warren Buffet).

Quelques pistes pour mieux décider :

  • Pourquoi est-ce que je considère cette société ou cet ETF ? Des recherches personnelles, un article, un post sur Reddit ? Quelle est la valeur initiale du signal d’intérêt ?
  • Est-ce que je comprends ne serait-ce même que ce que fait la société ? –> c’est le plus important : si on ne comprend pas ce que fait l’entreprise, il ne faut surtout pas investir. Faites des recherches pour comprendre.
  • Est-ce que leur business fait sens dans le futur ? Est-ce que leur modèle est viable ou en déclin / menacé ?
  • Est-ce qu’il s’agit d’une compagnie de grande qualité ? Dominante dans son secteur ?
  • Ils font quoi ? Quels produits ? Quels services ? Quels sont les avis des clients ?
  • Est-ce que je connais le secteur d’activité de cette compagnie suffisamment ? Est-ce que je suis ignare sur le sujet ? Si oui, est-ce que ce ne serait pas plus sûr de passer par un ETF de secteur avec un % de la compagnie ?
  • Est-ce qu’il y a une « moat » suffisante pour cette société ?
  • Est-ce qu’ils ont un avantage économique ou autre sur la concurrence significatif ?
  • Est-ce que la direction est nulle, moyenne, stellaire ? Que trouve-t-on sur les dirigeants sur Google ? Sont-ils intègres ? Talentueux ?
  • Est-ce qu’au moins j’ai vérifié les chiffres de base : le bilan, le flux de trésorerie, le % de profit… et l’évolution des dernières années… tout ça est-il positif ou demande plus de recherches ?
  • Quel est leur cash-flow,  est-il élevé ? Prédictible ? Sécurisé ? Est-ce qu’on a suffisamment de confiance dans le cash-flow pour avoir une bonne estimation de la valeur de l’entreprise ?
  • Quel est le CAGR sur 10 ans ?
  • Quel est le consensus concernant la valeur ? L’action est-elle sous-évaluée ? Surévaluée ? Dans quelle proportion ? Est-ce que le niveau du cours est totalement dément, même en tenant compte du « premium » de certains secteurs comme la tech ? –> rien ne vaut un prix infini, même si l’entreprise est très sexy. Il faut savoir admettre quand il est trop tard pour se positionner.
  • Si le cours est bas sans raison conjoncturelle (krach), pourquoi ? Y a-t-il une explication ? Quelque chose qu’on a manqué ?
  • Est-ce que j’ai lu les analyses de ma plateforme de trading ? (Qui sont en général bien faite et permettent une bonne vision du secteur dans son ensemble). Est-ce que le secteur est prometteur ?
  • Si c’est une action à dividende, est-ce que les dividendes sont stables ? En augmentation régulière ? Y a-t-il une appréciation des dividendes notables au fil des ans ?
  • Si c’est un ETF, est-ce que le MER est acceptable ?

À l’issue de toutes ces questions, j’aime bien en rajouter une ultime avant de cliquer sur le bouton « achat » des actions sur le site de trading :

« Est-ce que si demain le marché s’effondre et cette société perd 50% de sa valeur, je resterais confiant et n’aurait pas envie de vendre ? »

RÉPONDEZ

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.