Quels taux pour les crédits de la Banque Postale ?

Ça y est, la Banque Postale a mis à jour son offre de crédit sur son site et continue son lancement sur les publicités télé. Mais au delà des beaux messages marketing, quelle est la qualité des crédits proposés par le nouvel acteur du crédit en France ?

Une communication habile.

Les publicités de lancement de la Banque Postale sont très inspirées de l’angle de communication du Cetelem, au point de marcher sur ses plate-bandes : le crédit responsable.

En effet, la publicité Banque Postale met en scène un joli papillon bleu, avec une jolie musique (« Island in the sun » de Weezer) et des codes marketing bien structurés :

  1. Le papillon sort d’une chrysalide : le crédit « d’avant » ?
  2. Le papillon évoque la légèreté : promesse de taux d’intérêt très faibles ?
  3. Le papillon bleu s’éloigne des choses futiles (on nous rajoute carrément des flèches « superflue / essentiel », histoire qu’on comprenne bien le message…)

C’est typiquement le même genre de message dont je parlais dans mon papier sur « l’art de créer le doute », mais qui était jusqu’alors la chasse gardée du Crédit Cetelem.

Pas de réserve d’argent.

La Banque Postale est cependant assez honnête dans sa démarche, puisqu’elle ne proposera pas de réserve d’argent. Cette forme de crédit renouvelable (ou crédit revolving) est très décriée car avec des taux TEG très élevés et une trop grande facilité à consommer le crédit, il conduit de nombreuses personnes au surendettement. Un bon point donc et un gage de « responsabilité » plus grand que les autres acteurs du marché… Décidément le trophée de la banque du « crédit responsable » est remis en jeu entre Cetelem et Banque Postale, à suivre…

Liste des courses : les crédits chez Banque Postale.

Les grandes familles de crédits présentes chez la Banque Postale : prêt personnel auto, prêt personnel travaux, prêt projet personnel et rachat de crédit.

banque postale taux

Dans tout les cas, l’offre de lancement de la Banque Postale assomme la concurrence : le TEG fixe est 2 points de moins minimum que les autres acteurs ! De quoi réjouir les emprunteurs.

Gestion des crédits Banque Postale.

Le système prévoit la possibilité de gérer son compte en ligne, de choisir la date de prélèvement (10, 20 ou 30 de chaque mois).
Ils offrent aussi la possibilité (non négligeable) de reporter jusqu’à 3 échéances sur certains crédits ou de réduire la durée ou la mensualité !

Frais divers très clairs.

La Banque Postale a également fait un effort pour communiquer de manière très transparente autour de ces frais. Pas de risque de voir des frais cachés s’empiler, l’ensemble est plutôt honnête, avec des frais de dossier de 0,5% du montant emprunté pour les crédits « normaux » et de 1% pour le rachat de crédit Banque Postale. Les remboursements anticipés totaux ou partiels sont sans frais ! Le changement d’assise du crédit (montant/mensualité) se fait à frais réduit.

Conclusion Banque Postale.

Une belle offre dans sa phase de lancement, avec des taux TEG très intéressants. Reste à voir ce que ces taux deviendront après le 31 mai 2010. Il est probable qu’ils se rapprocheront des taux généraux pratiqués dans le secteur, mais qu’ils resteront légèrement plus bas, faisant entrer la Banque Postale directement dans le TOP 3 des acteurs du crédit les plus intéressants. Enfin, la qualité de présentation de l’offre (simplicité et gestion souple) devrait favoriser un beau succès populaire !

RÉPONDEZ

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.