Crédit Auto pas cher : Quelle voiture à moins de 10 000€ peut-on avoir à crédit ?

On trouve bien quelques voitures neuves à moins de 10 000 €, prix constructeurs début 2011, parmi les petites citadines de Renault, Citroën, Peugeot, Dacia, Fiat, Volkswagen, Ford, Lada, Nissan, Suzuki, Seat, Smart, par exemple, mais avec le coût du crédit ça devient plus difficile… Et pourtant on y arrive. Comment ?

Le bonus écologique.

On a tout intérêt à choisir une voiture qui bénéficie du bonus écologique de 400 € (montant 2011 dans la gamme de prix qui nous intéresse) accordé aux véhicules neufs qui n’émettent au maximum que 110 g/km de C02. C’est bien pour la nature et pour nos finances. Et ça tombe bien, il y a des modèles de faibles cylindrées qui ouvrent droit au bonus. C’est le cas de la C1 Attraction de Citroën, de la Fiat Panda Team, des Nissan Pixo, des Peugeot 107, de la Renault Twingo Access, de la Smart Fortwo coupé Pure, des premiers prix de Suzuki Alto.

Les mandataires automobiles.

Les acheteurs font de plus en plus appel à un mandataire automobile pour bénéficier de prix plus intéressants qu’en achetant directement chez un concessionnaire.

Le mandataire négocie avec les fournisseurs ou les concessionnaires en s’engageant par exemple sur des volumes de vente annuelle ou des opérations de déstockage de véhicules, ce qui lui permet d’obtenir des voitures neuves à des prix très intéressants, dont il va faire bénéficier ses clients. On peut ainsi avoir des prix inférieurs de 10 à 30 % voire plus par rapport aux prix constructeurs, ce qui élargit de façon non négligeable la gamme des voitures accessibles avec un budget de 10 000 €, coût du crédit compris.

Mais attention ne faites confiance qu’aux mandataires connus, comme Elite-Auto par exemple, qui a été élu 2 fois meilleur mandataire par le journal Auto Plus, et de préférence à ceux qui exercent leur activité sous forme de sociétés commerciales. Cela permet de constater que les mentions légales figurent bien sur leur site . N’hésitez pas à vérifier la réalité de l’inscription au RCS en interrogeant Infogreffe, le registre national du commerce et des sociétés.

Avant de vous laisser séduire par un achat auprès d’un mandataire, il faut procéder méthodiquement à des comparaisons entre les offres et services des différents mandataires, et des concessionnaires.

Les frais et les garanties.

Pour les petites cylindrées qui nous occupent, les frais dus aux mandataires peuvent varier du simple au double. Il faut compter environ entre 200 et 400 €. Certains mandataires peuvent réclamer en plus des frais fixes, un pourcentage sur le montant de la transaction. Par exemple 200 € de frais fixes plus un pourcentage de 1% sur la transaction.

Comparez les différentes garanties proposées en plus de la garantie constructeur :

  • les extensions de garantie,
  • la garantie d’immatriculation,
  • la garantie de reprise de votre ancien véhicule le cas échéant, et son montant,
  • les contrats d’entretien,
  • la garantie de livraison du véhicule neuf. Vérifiez qu’il sera livré dans un centre proche de chez vous, et tenez compte des frais induits par la livraison.

Lorsque tous les éléments sont pris en compte, il arrive que l’achat chez un concessionnaire soit plus simple, et pas plus cher, notamment dans les périodes où il fait des promotions.

Le Financement de votre voiture neuve.

L’idéal serait d’épargner au maximum pour n’avoir pas à faire appel au crédit. Le taux de rémunération de l’épargne à court terme, livret A, est fixée à 2 % à compter du 1er février 2011. Il est donc plus intéressant de puiser dans son épargne que d’emprunter à des taux supérieurs. Mais ce serait trop beau de pouvoir attendre pour payer cash ! Dans la réalité les 3/4 des voitures neuves sont achetées à crédit.

La solution c’est de souscrire en faisant appel à des sociétés spécialisées dans le crédit comme Cetelem ou Sofinco, ou de prendre le crédit auto proposé par le mandataire ou par le concessionnaire sur le lieu de vente. Certains sont liés aux sociétés financières attachées aux constructeurs automobiles comme Diac pour Renault ou Credipar pour PSA Peugeot Citroën. Mais il est bien sûr recommandé de comparer les offres offertes ailleurs, comme les banques (la Banque postale) ou les sociétés d’assurances. Les mutuelles (MMA, Maaf…) sont également performantes en général et plus encore si vous êtes déjà client. N’hésitez pas non plus à aller voir du côté des promotions parfois étonnantes qui sont proposées un peu partout, car dans ce domaine du crédit auto la concurrence est acharnée. Mais ne vous fiez qu’aux établissements financiers connus.

Pour comparer les offres de crédit entre elles, vous devez vous intéresser à leur taux annuel effectif global fixe (TAEG) avec assurance (décès, invalidité, et le cas échéant chomage) ou hors assurance, pour un même montant et une même durée de crédit bien sûr, et donc au coût total du crédit demandé. Vous pourrez également apprécier les possibilités éventuelles de reporter une échéance en cas de coup dur…

Il est possible d’acheter une voiture totalement à crédit, sans aucun apport, sous réserve de l’acceptation de votre dossier par l’établissement de crédit sollicité et de la souscription d’une assurance. Dans ce cas, si vous ne voulez pas dépenser plus de 10 000 €, vous devez trouver trouver un véhicule aux alentours de 9 000 € pour un crédit d’une durée de 48 mois, ce qui est une durée assez habituelle. Si vous puisez dans votre épargne pour faire un apport, vous pourrez réduire la durée de votre crédit ou le montant de vos échéances, ce qui est appréciable pour profiter de sa voiture toute neuve… Alors bonne route !

PARTAGEZ!

1 COMMENTAIRE

RÉPONDEZ