A quelle vitesse est-il possible d’obtenir un crédit ?

Besoin d'argent rapidement ?Il est parfois très important de trouver vite de l’argent, que ce soit pour une occasion heureuse comme un prêt pour partir en vacances ou pour joindre les deux bouts durant un mois difficile avec des frais inattendus. Comment avoir un crédit en urgence pour avoir rapidement de l’argent disponible ? A qui s’adresser pour obtenir un crédit en urgence ? Et que faire si l’on est en situation précaire ou fiché à la Banque de France ? En fonction du temps dont on dispose pour obtenir un crédit et disposer de la somme d’argent, plusieurs options s’offrent au consommateur.
En premier lieu, évidemment, cela dépend du type de crédit dont on a besoin. Il est plus facile et donc plus rapide d’obtenir un crédit pour un bien d’équipement de la maison comme un réfrigérateur ou pour l’achat d’un véhicule sans apport que pour l’achat d’une maison.
Cela dépend aussi de notre situation financière. On obtient plus rapidement une réserve de crédit renouvelable lorsqu’on a de bons revenus, qu’un microcrédit quand on est en situation précaire.

La case banque pour débloquer rapidement des fonds.

Logiquement, quand on a besoin d’argent, il vaut mieux interroger en premier lieu son  banquier. Il connaît bien l’état de vos finances et sait parfaitement si vous êtes actuellement et si vous serez jusqu’à son terme en état de rembourser l’emprunt demandé.
Si vous avez de bonnes relations avec lui et que votre source de revenus est stable et sans risque pour lui, il peut vous donner son accord de principe presque immédiatement, et accélérer au maximum les formalités imposées par la loi pour chaque type d’emprunt.
Si vous sentez qu’il a des réticences, vous pouvez toujours interroger d’autres banques qui vous feront peut-être des offres plus intéressantes et surtout plus rapides.
Pour les crédits à la consommation, les crédits voiture et les prêts personnels, les banques se dotent de plus en plus de services spécialisés. Les taux qu’elles proposent peuvent être très concurrentiels, mais vous aurez moins de chance de tomber sur quelqu’un qui fera son possible pour accélérer les choses.

Crédit en 48H : obtenir vite un crédit sans question sur l’utilisation.

De nombreuses personnes n’aiment pas aller voir leur banquier pour discuter de problèmes financiers et cherchent ailleurs des solutions. En particulier lorsque l’on n’a pas envie de dire ce que l’on compte faire de l’argent. Dans ce cas, le prêt personnel est la réponse, il s’agit d’un type de prêt offrant une très grande souplesse d’utilisation puisqu’aucun justificatif n’est demandé concernant l’utilisation des fonds. Vous n’avez donc pas à expliquer les détails au banquier et êtes donc libre de l’utiliser comme il vous plaît.
Pour les prêts personnels, certains organismes financiers peuvent accélérer la demande et y répondre en moins de 48H. Attention néanmoins, il s’agit juste du délai nécessaire pour finaliser le dossier, la mise à disposition des fonds – elle – reste soumise à la Loi : 7 jours minimum.
Avec un peu de temps devant soi, il est possible de réfléchir à un crédit plus malin : les crédits affectés. Ce sont des prêts destinés à un achat spécifique (d’où leur nom), achat qu’il faut pouvoir justifier au moyen d’une facture. L’achat est la plupart du temps limité à des choses utiles. Mais le calcul de rentabilité est sans appel : ces prêts sont bien plus rentables. Si votre besoin d’argent correspond à ce genre de demande, cela vaut la peine de demander un crédit de ce type, même si le déblocage de fonds prend plus de temps. Ce genre de prêt concerne beaucoup de besoins : prêt voyage, prêt auto, moto, travaux, etc… une simple visite sur les sites des principaux acteurs du crédit permet de se rendre compte qu’une vaste gamme de produits est disponible sur ces domaines. Les prêt affectés ont des taux sensiblement inférieurs aux prêts « standard » et se révèlent très utile.

Le crédit renouvelable, idéal pour les besoins urgents.

Si le facteur temps est primordial, il est probable que passer par des sociétés de crédit reste la meilleure solution. Pour résumer : obtenir les meilleures offres en terme de frais et de taux prend du temps. Si vous êtes pressé d’obtenir un crédit pour faire face à une situation critique, il n’y a pas grand choix : il faut faire appel à une réserve d’argent ou un crédit renouvelable. Ce sont les crédits aux taux les plus élevés, mais qui sont attribués très rapidement.
La plupart des grands magasins proposent des cartes de crédit. Il est très facile de les obtenir dès lors que l’on n’est pas fiché à la Banque de France pour des incidents de remboursement de crédit ou de chèque sans provision (FICP, FCC). Ces cartes sont adossées à des établissements financiers ou bancaires, comme Cetelem, Finaref, Cofinoga, Sofinco, la banque Accor… qui offrent un crédit renouvelable. Parfois, les établissements financiers proposent directement des cartes de crédit, comme la carte Challenger de Finaref.
Si vous disposez d’une de ces cartes de crédit associées à une réserve de crédit renouvelable, vous disposez d’un crédit immédiat, dans la limite bien sûr du montant disponible de votre réserve d’argent. Il s’agit là du crédit le plus rapide mais le plus coûteux également.
Même si on n’a pas de carte de crédit, on peut être sollicité par des organismes de crédit qui nous adressent des propositions très alléchantes. En effet, dès lors qu’on a fait un achat à crédit, l’organisme de crédit associé au magasin dans lequel on a effectué cet achat nous fait des offres à l’occasion de chaque relevé de compte mensuel. Bien après que notre emprunt ait été remboursé, on reçoit encore des sollicitations de l’organisme de crédit car il a conservé un dossier nous concernant. Il nous propose des offres personnalisées de virement sur notre compte bancaire, avec les références de notre dossier, et toutes les indications pour joindre un conseiller.

Crédit en 24H ou 48H : si on n’est pas fiché à la Banque de France, on peut être crédité d’un virement correspondant à notre demande dans les plus brefs délais ! 48 heures par exemple après notre coup de fil au conseiller de l’organisme de crédit, Cetelem en l’occurrence.

Il faut avoir eu un besoin urgent d’argent pour mesurer combien il  peut être utile de conserver au moins un contrat de crédit en cours  auprès de l’un des grands organismes de crédit comme Finaref, Cetelem Cofinoga. Quitte à ne l’utiliser que pour de petits montants, juste pour le garder actif. Et attention, à ne pas laisser votre contrat de crédit être résilié.

En effet, la loi Lagarde qui est très protectrice des consommateurs et à juste titre pour leur éviter le surendettement, a prévu des dispositions de clôture lorsque la réserve de crédit est inutilisée.

Si, pendant 2 années consécutives, la réserve de crédit et les moyens de paiement associés au crédit n’ont pas été utilisés, l’organisme de crédit prêteur doit demander à l’emprunteur potentiel s’il souhaite mettre fin au contrat. Et si l’emprunteur ne répond pas dans les 20 jours avant la date d’échéance du contrat, le contrat de crédit renouvelable est résilié.

Une demande de prêt rapide auprès d’un organisme de crédit.

Si vous n’avez aucun contrat  déjà en cours auprès d’un organisme de crédit, mais que vous avez une agence d’un de ces organismes près de chez vous, vous pouvez envisager de vous y rendre pour gagner du temps. Vérifiez sur internet si les conditions des prêts sont concurrentielles, et si oui, téléphonez à l’agence pour demander tous les documents qui seront nécessaires pour remplir votre contrat de prêt. En vous rendant sur place vous pourrez signer immédiatement l’offre de contrat de crédit, ce qui fera courir aussitôt  non seulement le délai de 14 jours pendant lequel vous pouvez vous rétracter c’est-à dire renoncer au prêt mais surtout, si vous êtes pressé, le délai de 7 jours pendant lequel les fonds ne pourront pas vous être versés.

En effet, l’article L311-14 du code de la consommation prévoit :
« Pendant un délai de sept jours à compter de l’acceptation du contrat par l’emprunteur, aucun paiement, sous quelque forme et à quelque titre que ce soit, ne peut être fait par le prêteur à l’emprunteur ou pour le compte de celui-ci, ni par l’emprunteur au prêteur ».

Faire courir le plus rapidement possible le délai de 7 jours avant de pouvoir recevoir les fonds est très appréciable quand on a un besoin urgent d’argent. C’est l’un des avantages du déplacement en agence par rapport au crédit en ligne. Sur internet, même si vous pouvez imprimer votre contrat, il vous faudra l’envoyer par la poste une fois signé, et c’est du temps perdu quand on est pressé. Et ne parlons pas des cas où on ne peut même pas imprimer son contrat et qu’il faut attendre que le facteur vous l’amène !
Évidemment, pour obtenir un tel prêt, il faut avoir un bon dossier. Si vous avez des revenus réguliers, et que tous vos crédits cumulés, y compris le prêt demandé, ne dépassent pas le tiers de vos revenus, vous avez de bonnes chances que ce dernier vous soit accordé. L’organisme financier vous fait connaître sa décision finale d’accorder le prêt dans le délai de 7 jours. La mise à disposition des fonds vaut agrément.

Une demande de prêt urgent quand on est précaire.

Si vous êtes au chômage, si votre emploi n’est pas considéré comme stable (CDD, intérim), si vous avez déjà eu des problèmes de remboursement de crédit ou de chèque sans provision et que vous êtes fiché à la Banque de France (FICP, FCC),  il n’est pas impossible qu’un prêt vous soit consenti, mais il faut que ce soit pour une bonne raison, c’est-à-dire une raison jugée telle par l’organisme prêteur. Quant au caractère d’urgence c’est lui qui en décide aussi. Ce qui peut apparaître comme une intrusion insupportable dans nos affaires se justifie quand on sait que le crédit est la voie du surendettement quand on est précaire.
Dès qu’on sait qu’on va avoir besoin d’argent, il faut rechercher auprès de sa mairie tous les réseaux sociaux agréés qui s’occupent des personnes à faibles revenus, et qui sont habilités à monter des dossiers de demande de crédit auprès de banques agréées, et à accompagner l’emprunteur pendant toute la durée du remboursement. Il s’agit le plus souvent d’un centre communal ou intercommunal d’action sociale (CCAS,CIAS), comme par exemple celui de Grenoble qui est très actif, où d’une association d’insertion et de lutte contre l’exclusion, d’une maison pour l’emploi, d’une association régionale ou nationale à vocation sociale comme le Secours Populaire, les Restos du Coeur…
Ces réseaux sociaux agissent dans le cadre de la loi Borloo de programmation pour la cohésion sociale (loi de 2005). Il s’agit d’un dispositif destiné à favoriser l’accès au crédit des personnes exclues des circuits bancaires traditionnels. On y fait souvent référence en parlant de microcrédit. Avec la nouvelle loi Lagarde la forme de crédit particulier à particulier prend également de l’ampleur.
Le but du microcrédit personnel est d’améliorer la situation personnelle et familiale de l’emprunteur, à l’exclusion de tout financement professionnel, comme la création d’une micro-entreprise, et de tout remboursement de dettes ou de paiement de charges courantes (téléphone, loyer…). En revanche les demandes en rapport avec un financement nécessaire pour garder son emploi ou en trouver un sont acceptées.

Vous ne pourrez donc pas demander un microcrédit pour payer d’autres dettes ou des factures. Les fonds doivent servir à acheter quelque chose, pas à faire de la cavalerie bancaire (c’est-à-dire à payer des dettes et s’endettant encore plus).

Dans les faits, le plus souvent le microcrédit sert à l’achat ou à la réparation d’un véhicule nécessaire à l’activité professionnelle ou à la recherche d’emploi, à l’obtention d’un permis de conduire, à financer une formation professionnelle, ou des soins de santé mal remboursés (on pense à « crédit pour payer mes lunettes » ou « crédit pour payer le dentiste »)… et à tout projet contribuant à améliorer le logement familial.
Son montant est limité à 3000 € (sauf accident de la vie), remboursable par des mensualités adaptées, constantes, sur une durée en général inférieure ou égale à 36 mois, avec un taux d’intérêt fixe situé le plus souvent entre 2,5 et 8%  ne déséquilibrant pas le budget du ménage. Le microcrédit personnel est un prêt personnel et non un crédit renouvelable.
En revanche, ce type de crédit n’est pas accessible « simplement », le micro crédit n’est pas un crédit à la consommation. Il faut remplir des dossiers, demander une aide, passer en commission d’examens et attendre la libération du prêt. Les délais de procédure s’améliorent, mais on n’est pas dans une réponse à une situation de crise et d’urgence ou les fonds doivent être accessibles rapidement. Comme souvent tout dépend des personnes qui sont impliquées dans le circuit, mais des efforts sont faits en ce sens, et il n’est pas rare désormais qu’on obtienne une réponse à sa demande de crédit en deux – trois semaines.

Les prêts de la Caisse d’Allocations Familiales.

Si vous recevez au moins une prestation familiale de la CAF, vous pouvez peut-être bénéficier d’un crédit pour l’achat d’un équipement familial comme une machine à laver, un réfrigérateur, un ordinateur… ou pour l’amélioration de votre habitation familiale. Ca vaut le coup de demander à votre CAF si vous pouvez bénéficier d’un prêt, car les taux sont imbattables, prêts à taux 0% ou 1% par exemple. Pour la rapidité de la remise des fonds, là aussi il faut compter sur la performance de vos interlocuteurs.

Ressources et articles complémentaires.

Articles sur des sujets proches, pour aller plus loin :

  1. Quel type de crédit correspond à mes besoins ?
  2. Comprendre les mécanismes des différents crédits (rubrique d’articles).
  3. Crédit personnel = crédit discret.
  4. Toute la lumière sur le crédit renouvelable.
  5. Que penser de la finance Islamiste en France ?

Quelques liens susceptibles de vous intéresser :

  1. Le crédit expliqué par Wikipedia.
  2. La Loi sur la réforme du crédit (site du Sénat).
  3. Consultez les forums de discussion sur ce sujet.
  4. Suivez l’actualité Cetelem.

Mon point de vue & conclusion.

Une contrainte légale de 7 jours : je ne pense pas qu’il soit possible d’aller plus vite que 7 jours ouvrés pour obtenir des fonds d’une banque ou d’une institution financière puisque le délai légal s’y oppose.

La meilleure chose à faire à mon avis est d’accélérer les délais de montage du dossier. Après avoir comparé les offres de base sur Internet, il vaut mieux se rendre directement à une agence bancaire ou d’une société de crédit pour remplir et signer le dossier, ça sera déjà ça de gagné par rapport à un envoi des papiers par la Poste. La seule solution pour contourner le problème étant le prêt de particulier à particulier (le prêteur vous demandera peut-être de signer une reconnaissance de dette).

L’intérêt d’un crédit renouvelable. En effet, je pense que c’est pour ça que beaucoup de gens gardent actif leur crédit renouvelable Cetelem ou Finaref : en cas de besoin urgent d’argent ils ont la somme immédiatement à disposition. La notion de réserve d’argent permanente prend tout son sens.

Dans le cas de besoin d’argent pour couvrir des dettes ou payer des factures : envisager le rachat de crédit. A mon avis, il me semble sage d’envisager cette solution plus « long terme ». Les plus prudents (et lucides), se rendent en effet très rapidement compte que leur niveau de ressource et d’endettement ne leur permet plus d’assurer le remboursement de leurs crédits dans de bonnes conditions. Si le moindre accident de vie (accident physique, chômage, rupture amoureuse) peut compromettre le remboursement des sommes dues, il faut alors se poser la question d’un regroupement de crédits. Cette mécanique de rassemblement de crédits au sein d’un même organisme prêteur allonge la durée de remboursement total mais simplifie les démarches (plus qu’un seul partenaire financier, lequel se charge des « anciens » créanciers), et permet de sortir la tête de l’eau en gardant une capacité d’endettement « humainement tenable » : il n’est pas rare de pouvoir diminuer les remboursements mensuels de 1/4 ou même 1/3 !

J’espère que vous aurez trouvé cet article utile et n’hésitez pas à laisser vos commentaires ou à me poser une question. Bonne journée !

5 COMMENTAIRES

  1. Bonsoir, Je vous remercie pour m’avoir recontacter je vous confirme que je peux vous octroyer de prêt d’argent de 5000 € à 500.000 €. J’ai fait un dépôt de fonds dans une banque française pour faire des prêts d’argent aux particuliers et entreprises. Mon taux d’intérêt est de 4 % et je respecte bien mes clients et mes conditions sont très simples et vous pouvez avoir accès aux fonds dans les 48 heures après m’avoir contacté. J’étudie personnellement votre dossier et je n’ai pas besoin de mon avocat ou un notaire et une fois que j’accepte votre dossier je contacte ma banque et je leur donne l’ordre de virement et automatiquement vous aller envoyer vos coordonnées bancaires et le virement sera effectué. Donc, avec moi vous avez la solution à vos problèmes d’argent, je suis quelqu’un d’honnête, de bonne moralité et cela fait plus de 10 ans que je fais de prêt d’argent en ligne aux particuliers et entreprises. Veuillez juste me donner les informations suivantes : Nom et prénom : Sexe : Âge : Pays : Adresse complète : Code postal : Montant du prêt : Durée de remboursement : Mensualité (que vous devez choisir vous-même) : Profession : J’attends ces renseignements. Merci et tout le plaisir est pour moi de vous satisfaire.

    • Méfiez-vous de ce genre de proposition qu’on retrouve sur le net. Je laisse ici cet exemple, mais ne souscrivez pas d’emprunt auprès de parfaits inconnus !

RÉPONDEZ