Que penser du crédit hypothécaire ?

| 15 novembre 2011 | 1 Commentaire

Qu’est-ce qu’un crédit hypothécaire ?

comprendre le credit hypothecaireQuand on veut  acheter un appartement ou une maison, il est rare qu’on puisse l’acheter cash ! le plus souvent on a besoin d’un prêt bancaire. Pour être sûr d’être remboursé l’organisme prêteur va presque systématiquement exiger de prendre une hypothèque sur l’appartement ou la maison convoitée. Cette hypothèque lui permettra en cas de défaillance dans les remboursements du prêt d’obtenir la saisie et la revente de votre bien, et d’être remboursé par préférence sur le prix de vente.
Un crédit hypothécaire, c’est un prêt bancaire garanti par une hypothèque – c’est à dire un bien immobilier que l’on met en gage.

Comprendre les enjeux d’une hypothèque.

L’hypothèque est une garantie qui porte sur un bien immobilier. Elle est faite devant un notaire et donne lieu à inscription et publication au bureau des hypothèques.

Les frais d’hypothèque qui représentent environ 2 % du montant du prêt, sont à la charge de l’emprunteur. L’hypothèque se poursuit jusqu’au remboursement total de l’emprunt plus une année supplémentaire pour que le prêteur soit garanti en cas d’éventuels impayés.

L’hypothèque garantit le prêt bancaire qui a permis d’acheter l’appartement ou la maison (hypothèque de 1er rang), mais elle peut également porter sur un bien déjà acquis pour garantir un prêt de trésorerie, quel qu’en soit l’objet. Si ce bien est déjà hypothéqué, ce sera une hypothèque de second rang, voire plus.

Le cas de l’hypothèque rechargeable.

L’hypothèque rechargeable a été introduite en 2007 pour soutenir la consommation. Le rechargement consiste à réutiliser une hypothèque déjà inscrite à l’occasion de l’achat d’un appartement ou d’une maison et dont le montant est partiellement remboursé. Le propriétaire du bien peut garantir un nouveau prêt immobilier ou de trésorerie dans la limite des sommes déjà remboursées au titre du 1er emprunt objet de l’hypothèque. Par exemple, en simplifiant, vous avez acheté un logement à Paris grâce à un crédit hypothécaire de 100.000 €. Vous avez déjà remboursé 40.000 €. Vous pouvez réutiliser votre hypothèque à hauteur de 40.000 €, pour investir dans un second appartement à Lyon, ou acheter un bateau, une voiture à crédit ou vous payer un voyage à crédit en Martinique, payer des études à vos enfants, ou bien encore faire un crédit pour travaux.

Une limite toutefois, dans le cadre de la lutte contre le surendettement, le rechargement d’hypothèque est interdit pour garantir un crédit revolving.

Les formalités et le coût du rechargement sont considérablement allégés bien que la convention de rechargement soit passée devant notaire. Toutefois avant de vous lancer dans une telle convention, vérifiez auprès de votre notaire qu’elle est plus intéressante qu’une nouvelle hypothèque sur le bien (hypothèque de second rang). Tout dépend du montant du nouveau prêt. De même vous avez intérêt à vous renseigner sur les coûts d’un prêt personnel de longue durée qui peuvent être particulièrement avantageux.

Le rachat de crédit hypothécaire.

Lorsqu’on veut faire un prêt, la banque ou l’établissement de crédit va essayer de connaître notre taux d’endettement. Si nos dettes sont supérieures à 40% de nos revenus, on va avoir du mal à obtenir un prêt ! A moins d’être propriétaire de son logement.
En général, le montant maximum du prêt varie de 50% à 100% de la valeur du bien selon les risques réels et les établissements de crédit sollicités (70% pour Cetelem par exemple). Toutefois, si le bien est déjà hypothéqué (hypothèque de 1er rang, lors de l’acquisition de ce bien le plus souvent), l’établissement prêteur ne pourra avoir comme garantie qu’une hypothèque de second rang ou plus, ce qui ne fait pas son affaire car en cas de défaillance le bénéficiaire de  l’hypothèque de 1er rang sera payé par préférence. C’est pourquoi les banques ou établissement de crédit préfèrent la solution du rachat de crédit hypothécaire.

En reprenant à son compte ce qu’il vous reste à payer de votre prêt hypothécaire, l’organisme de crédit va pouvoir prendre à son tour une hypothèque de 1er rang pour un montant incluant le solde de votre ancien crédit hypothécaire ainsi que l’ensemble de vos dettes. Cette solution si elle est bien maîtrisée peut être avantageuse car vous pouvez obtenir un échelonnement de votre dette totale sur une durée assez longue donc avec des mensualités d’autant plus faibles.

Pour le rachat de crédit hypothécaire, n’hésitez pas à faire appel à un courtier hypothécaire. C’est un agent indépendant qui va négocier pour vous auprès de plusieurs institutions financières pour vous obtenir les meilleures conditions de rachat de crédit. Il prépare votre dossier et se charge des démarches. Vous n’avez rien à lui payer. Ce sont les banques et autres organismes financiers qui le rémunèrent en fonction du volume d’affaires qu’il leur apporte. C’est particulièrement utile dans les grandes métropoles ou de nombreuses offres et opportunités sont disponibles (crédit hypothécaire Paris, crédit hypothécaire Lyon, etc).

Ressources et articles complémentaires.

Articles sur des sujets proches, pour aller plus loin :

  1. Propriétaire surendetté et dossier de surendettement.
  2. Comprendre les grands types de crédits en France (vidéo).
  3. La tontine : une solution maline pour obtenir un financement.
  4. Crédit discret et sans question : le prêt personnel.
  5. Argent et dette : comprendre le système mondial de l’argent.

Quelques liens susceptibles de vous intéresser :

  1. L’article Wikipedia sur le sujet (un peu court).
  2. Crédit hypothécaire chez Cetelem (dossier).
  3. Dossier sur le sujet sur l’Internaute.
  4. PDF récapitulatif sur le sujet du Ministère de l’Economie.
  5. Echangez sur le sujet sur les forums finances d’Au Féminin.
  6. Lire l’eBook disponible sur Google sur le sujet.
  7. Entrer en contact avec un courtier en prêt hypothécaire.

Mon avis sur le crédit hypothécaire.

Le crédit hypothécaire est facile à obtenir, aussi bien à Paris, Lyon ou en province, puisque la banque ne prend aucun risque. Je trouve quand même que les frais d’hypothèque à 2% sont très élevés, mais en même temps, c’est souvent la seule solution pour avoir accès à un prêt de nos jours. Le principe de recharge du crédit hypothécaire est également une bonne façon de pouvoir re-consommer dans de bonnes conditions. Enfin, la complexité de la mise en place du dossier chez le notaire et la profusion d’offres milite pour faire appel à un spécialiste : le courtier hypothécaire, qui saura négocier au mieux en votre nom.

Tags: , ,

Catégorie: comprendre crédit

A propos de l'auteur ()

Commentaires (1)

URL de Trackback | Flux des commentaires RSS

  1. Credit Personnel dit :

    Le crédit hypotécaire est en effet une bonne solution, mais perso je préfère éviter : toujours la crainte d’être saisi du jour au lendemain…

Laissez une réponse

10.0.210.153