Besoin d’argent rapidement ?
Voici ma méthode et mes astuces pour trouver et obtenir un crédit rapide :
7 choses à savoir pour accélérer sa demande de crédit !

De l’argent… tout de suite !

Nous sommes tous susceptibles un jour de nous retrouver face à l’une de ces deux situations :
A / avoir envie d’acheter un truc à crédit…
B / avoir besoin d’argent pour un coup dur.

Dans les deux cas, on est pressé et on veut l’argent vite, tout de suite même si possible ! C’est dans ces moments d’urgence que l’on va trop vite et que l’on fait des erreurs – que l’on paye parfois cher. Tout ça pour un crédit urgent.

Alors pour éviter les principales erreurs dues à l’urgence, petite piqure de rappel des principaux points à garder en tête lorsque l’on recherche un crédit…

Le crédit n’est pas l’ennemi. Les taux élevés, eux, oui !

Le crédit est parfois critiqué, car il conduit les gens en situation de surendettement. Mais en soi, le crédit est un outil formidable pour obtenir rapidement un bien dont on a besoin (ou envie).

Il existe d’innombrables cas où le crédit est tout à fait justifié. D’ailleurs, sans crédit, le niveau de vie des Français connaîtrait une baisse significative.
Pour rappel, deux ménages français sur trois ont recours au crédit à la consommation. Sans crédit par exemple, les jeunes devraient attendre des années avant de pouvoir se payer leur première voiture.

Le véritable problème dans le crédit, c’est le taux.

Lorsque l’on se débrouille mal, on se retrouve avec des taux beaucoup trop élevés, de mauvaises conditions de remboursement, et moins de sécurité.
C’est donc avant tout les taux et les conditions du prêt qu’il faut vérifier en détail.

7 jours minimum, c’est la Loi…

Premier point à avoir en tête : impossible d’espérer débloquer l’argent avant 7 jours.
Quel que soit le type de crédit, quelle que soit la banque, quelles que soient vos qualités de négociateur… La Loi oblige les organismes de crédit à attendre 7 jours avant de débloquer les fonds.

Donc, si votre besoin d’argent ne peut pas attendre sept jours il vous faudra trouver une autre solution (souvent la famille et les amis). Pour tous les autres, le délai peut être encore plus long, notamment dans la phase de constitution du dossier. Il est évident qu’un crédit conso est plus rapide à obtenir qu’un rachat de crédit, un crédit auto, ou un crédit immobilier.

En général le but du jeu est d’être capable de disposer des fonds au septième jour pour le crédit à la consommation et en moins de quatre semaines pour les autres.

Le problème, c’est qu’il existe de nombreuses raisons pour lesquelles un dossier peut être ralenti ou faire des allers-retours par la poste entre le prêteur et l’emprunteur.

Savoir ce que l’on veut : un crédit pour faire quoi ?

Première étape pour accélérer le processus : savoir exactement ce dont on a besoin.

En effet, on obtient des conditions de prêts très différentes selon que l’on souhaite acheter quelque chose de spécifique et utile, ou au contraire une dépense « plaisir ». De même, vouloir garder secret la raison de ce besoin d’argent à un prix – il faudra choisir des crédits discrets et non affectés, lesquels sont plus chers. Il existe en France de nombreux types de crédit, chacun avec ses spécificités.

Vous trouverez le détail des trois grands types de crédit en France ici : le guide du crédit. Prenez le temps de lire en détail cet article et regardez la vidéo associée pour bien avoir en tête les différents choix qui s’offrent à vous.

Et quand on est pauvre ou en difficulté ? On fait comment ?

Il peut s’avérer très difficile de tenir un crédit lorsque l’on est dans une situation difficile financièrement. Dans les faits, si plus d’un tiers de vos revenus passe en remboursement de prêts, la banque vous refusera un de vos crédits.

Il existe de très nombreuses aides, selon chaque cas, pour tout ce qui touche les demandes de crédits de première nécessité.
Vous trouverez de très nombreux articles sur ces sujets ici :

Préparer les papiers !

Dans la plupart des cas, les gens ne font pas l’effort de rassembler les pièces et documents nécessaires à l’obtention du crédit avant même de faire la demande. La conséquence directe : le dossier fait des allers-retours entre le prêteur et l’emprunteur.
Rassemblez plutôt tous les papiers dont vous aurez besoin AVANT de faire votre demande.

Si vous êtes réticents à communiquer des documents, rendez-vous compte qu’il est évident qu’aucune société ne prendra le risque de prêter de l’argent à quelqu’un dont elle ne sait rien et qui refuse de communiquer les pièces importantes.

Préparez donc vos papiers avant même votre demande de crédit : copie de la carte d’identité, copie du bail, feuilles d’impôts, feuilles de salaire…

Demander à sa banque en premier, toujours !

À présent que vous voilà armé de vos papiers, il est temps d’aller chercher le meilleur crédit.
En règle générale, il vaut toujours mieux commencer par aller voir son banquier.
Une bonne proximité avec son banquier permet d’accélérer le processus, en particulier si le dossier ne pose aucun problème spécifique.
Cependant, le banquier n’a pas forcément le meilleur taux : on s’en sert donc surtout comme première source d’information sur ce que l’on peut espérer obtenir. On va se servir par la suite de l’estimation du banquier pour trouver mieux ailleurs.

Il peut aussi arriver que l’on n’ait pas envie de passer par son banquier. Dans 90% des cas, la raison est simple : on est déjà endetté auprès de son banquier et l’on n’a pas envie d’entendre son sermon sur « comment il faut gérer son argent ».
Pourtant, il s’agit quand même d’une vraie sonnette d’alarme qu’il faut savoir entendre !
Le crédit est très encadré en France pour une bonne raison : il est facile de se surendetter. Nous avons la chance d’être dans un pays qui est en avance en matière de protection du consommateur, et qui contraint le banquier à vérifier que nous sommes bien en état de rembourser.

Penser que le surendettement n’arrive qu’aux autres est une grosse erreur. L’écrasante majorité des dossiers de surendettement qui arrive à la Banque de France sont déposés par des gens qui étaient tout à fait en état de rembourser au moment du prêt. Le problème, c’est que lorsqu’on est trop limite, le moindre pépin rend impossible le remboursement…

Essayez donc de respecter la règle consistant à ne pas dépasser un tiers de ses revenus en remboursement de crédit.

Est-ce que votre besoin d’argent ne peut pas attendre ? Avez-vous vraiment besoin de ce que vous voulez acheter ? Avez-vous des amis, de la famille, qui pourrait vous prêter de l’argent ? Avez-vous pensé à la tontine ?

Allez voir les acteurs régionaux du crédit !

Une fois que votre banquier vous a fait une première estimation, il est temps de se renseigner auprès des acteurs régionaux : en particulier si vous recherchez un rachat de crédit. Dans tous les cas, un acteur implanté localement permet souvent de trouver des meilleurs taux, en particulier dans les régions françaises défavorisées. En effet, certaines sociétés permettent une certaine flexibilité à leurs mandataires : les taux seront plus bas par exemple à Lille qu’à Paris. Vous trouverez ici une liste non exhaustive des acteurs du crédit en région.

Contactez-les, demandez-leur de l’aide, expliquez-leur votre situation : il y a fort à parier qu’ils trouveront une solution crédit sur mesure.

Comparez les crédits sur le net !

Mais ce n’est pas fini ! Vous avez à présent l’estimation de votre banquier et d’autres acteurs régionaux. Comparez donc avec les offres disponibles sur le net !

Les avantages des sites en ligne sont de trois ordres :

  • Premièrement un marketing agressif avec des offres de bienvenue irrésistibles.
  • Deuxièmement, des offres spécifiques en cours d’année, là aussi exceptionnelles (il faut tomber dessus).
  • Troisièmement, la capacité de monter un dossier de demande de prêt très rapidement, souvent en le pré-remplissant en ligne pour accélérer la procédure.

Les grandes marques comme Cetelem, Cofidis, etc. reste des acteurs à vérifier, car ils ont compris depuis bien longtemps que la rapidité est un des facteurs essentiels pour obtenir des clients.

Prévoir le coup pour la prochaine fois…

Comme souvent, en se préparant à l’avance à un besoin on y répond beaucoup mieux. Si vous savez que vous avez besoin régulièrement d’argent de manière très urgente, autant s’organiser !

Deux pistes à privilégier :

Gardez néanmoins en tête que ces deux solutions ont un énorme désavantage : elles sont chères !

En effet, les crédits renouvelables sont souvent critiqués juste titre à cause de leur taux d’intérêt très élevé ! Il vaut mieux donc lorsque c’est possible privilégier un autre type de crédit.

Vous voilà à présent prêt à rechercher les meilleurs crédits vous correspondant. Ne soyez pas trop gourmand et ne cédez pas trop facilement à la tentation !

RÉPONDEZ

Please enter your comment!
Please enter your name here