Cetelem, méfiez-vous des imitations !

On avait déjà eu de la part de Cetelem la fameuse publicité Bingo Crédit, puis celle de la Pelouse, puis de la Chirurgie esthétique. Aujourd’hui, partout dans le métro, les grandes affiches de publicité 4×3 déclinent ce qui semble être l’avènement de plusieurs années de communication publicitaire de la marque. Les imitateurs de Cetelem sortent le grand jeu !

Une évolution subtile du message publicitaire : de Bingo Crédit aux Imitateurs Pitoyables !

Au fil des années, Cetelem a fait évoluer son message d’une manière très habile. Dans un environnement très concurrentiel mais où finalement les différences de services et produits ne sont pas si flagrantes, Cetelem a réussi à semer le doute sur la qualité de ses concurrents et ce d’une manière graduée, ce qui a permis aux publicitaires de faire monter progressivement mais inexorablement un message très puissant.

cetelem pub metro

Au commencement, Credito : le petit bonhomme vert de Cetelem.

Cetelem avait su jouer sur le capital sympathie du petit buisson vert tout en se positionnant déjà sur la thématique du « crédit responsable ». En effet, si vous vous souvenez bien, Credito savait refusé un crédit à un jeune musicien qui, non content d’avoir acheté des batteries et des cymbales, voulait également acheter un piano. Le personnage passait déjà alors un message relativement nouveau dans le milieu des banques et des organismes financiers : une notion d’aide et d’écoute permettant un choix éclairé. Quitte à dire « non » à une demande de crédit…

Bingo crédit : l’Arnaqueur vs Cetelem.

La phase suivante de cette montée en puissance publicitaire reposait sur la création de toutes pièces d’un concurrent : la société Bingo Crédit. Dans une série de vidéos très drôles, on découvrait une société sans morale, ni foi, ni loi, prête à tout pour fourguer ses crédits.

La mécanique de ce dispositif était ingénieuse : vu qu’il était impossible (ou non souhaité) d’aller vers la publicité comparative ou de s’en prendre frontalement à un concurrent réel, la création de ce « Bingo Crédit » virtuel permettait de faire passer tous les messages négatifs du crédit, de les cristalliser un seul endroit, et de se présenter comme le chevalier blanc du secteur. Plus d’infos sur Bingo Crédit dans mon papier sur le sujet.

La pub Cetelem « La pelouse », ou le début d’un changement d’axe de communication.

Dans cette publicité, un vendeur de crédits se roule dans de l’herbe fraîchement coupée pour ressembler au bonhomme Cetelem, Credito.
Suit une autre pub, encore plus « hard » : un malheureux concurrent va jusqu’à subir une opération de chirurgie esthétique pour avoir sa tête transformée en une sorte de grosse pastèque verte…

Malgré ces efforts, lorsqu’il se présente en porte-à-porte pour vendre un crédit, les gens ne se font pas avoir et referment leur porte. C’est à ce moment que l’on commence à voir le nouvel axe de communication émerger : « pauvres concurrents », ils sont désespérés. Voir mon papier sur la pub chirurgie Cetelem.

Les nouvelles pub Cetelem : « méfiez-vous des imitations ».

Cetelem a depuis un mois généralisé le concept de concurrents pathétiques faisant tout pour ressembler au bonhomme vert de la marque.
La volonté ici est de montrer à quel point les concurrents sont dépassés, ringardisés, incapables de faire face aux produits et services Cetelem. Et ce, sans jamais nommer un concurrent réel.

La marque en profite pour modifier légèrement son accroche en passant de « Cetelem, le crédit responsable » à « Cetelem, le crédit attractif et responsable ». Étrangement, c’est accroche sera remplacée deux jours après la sortie des publicités pour revenir à l’ancien slogan.

cetelem youtube

Cette fois, la communication est globale, à la fois télé, affichage, et grosse présence sur le Web. Cetelem enchaîne les spots publicitaires, les vidéos sont regroupées sur une chaîne dédiée sur YouTube aux couleurs de la marque (un dispositif particulièrement onéreux), un site spécifique relaie l’opération dans ces différents temps forts. Vous pourrez y visionner les vidéos de Bernard, Francis, Hubert, Albert… les malheureux concurrents de Cetelem, qui nous font partager leurs avis, trucs et astuces pour vendre un crédit. Très réussi ! 😀 Mention spéciale à la chaussure blindée pour pouvoir mettre le pied dans la porte d’un prospect ! Enfin, un Facebook Cetelem permet d’échanger et de voter pour les vidéos les plus drôles.

Cetelem : et après ? Que va-t-il arriver à ces pauvres concurrents ?

Vu la créativité et les moyens financiers déployés par les publicitaires par Cetelem il est peu probable que la marque s’arrête en si bon chemin. D’autant plus, qu’un concurrent sérieux (et lui bien réel) n’a pas encore dévoilé le plein potentiel de ses capacités. Il s’agit bien entendu de la Banque Postale. Je suis persuadé que Cetelem cherche un moyen de contrer l’offre naissante de la Banque Postale. Entre le petit papillon bleu de la Poste et le petit bonhomme vert de Cetelem, il faudra être attentif aux différents messages des deux marques.

RÉPONDEZ

Please enter your comment!
Please enter your name here